Que dire aux enfants qui se demandent à quoi servent les maths

prudhomm Math-Entreprise

En fonction de leur pratique des maths à l’école, les enfants peuvent se demander à quoi sert cette discipline.

Lire l’article sur: theconversation.com

 
Un article intéressant sur une question pas difficile mais au combien importante. Pourquoi n’est elle pas facile ? 
Parce que les mathématiques sont avant tout abstraites et que dans nos relations avec le monde nous ne les voyons pas directement. Elles sont cependant absolument partout dans notre monde moderne ! Elles ont été “packagées” au sein de dispositifs, de produits ou de systèmes, des couches informatiques et des interfaces les cachent. Nous n’y avons souvent que très peu accès directement à quelques exceptions près comme par exemple les résultats de statistiques.
 
Les mathématiques sont au coeur de la révolution digitale et industrielle en cours. Je ne dis pas que c’est le seul ingrédient, il faut les combiner avec d’autres sciences et expertises pour composer les innovations ou les nouveaux produits. L’outil de recherche de Google est un algorithme mathématique qui est associé à une formidable architecture informatique pour offrir ce service de recherche si impressionnant. Le machine learning, deep learning, l’intelligence artificielle sont des algorithmes mathématiques, ils sont actuellement packagés en produit d’analyse et services.
 
À Cemosis, le Centre de Modélisation et de Simulation de Strasbourg, et dans la formation associée, le Master de Calcul Scientifique et Mathématique de l’Innovation, nous travaillons avec les entreprises et les autres disciplines (Physique, Santé essentiellement) et nous formons les étudiants sur le développement et l’utilisation des mathématiques pour répondre à des questions industrielles et de recherche. Les mathématiques nous servent de langage commun pour décrire les phénomènes, pour les modéliser mais aussi  pour développer les méthodes et les algorithmes afin, par exemple, de comprendre, de prédire, optimiser ou encore contrôler ces phénomènes.
Dans le domaine de la Santé, nous développons par exemple des modèles d’écoulements de fluids dans l’oeil  et dans le cerveau (sang, humeurs aqueuses ou de liquide cérébro-spinal) afin, à terme, de pouvoir aider les médecins, les ophtalmologistes ou les chercheurs en neuro-science à comprendre et diagnostiquer de manière précoce des maladies comme le Glaucome ou encore les maladies neuro-dégénératives comme Alzheimer. 
Dans le domaine de le Physique, nous travaillons avec un grand équipement du CNRS, le Laboratoire National des Champs Magnétiques Intenses(LNCMI), pour modéliser et concevoir de nouvelles générations d’électro-aimant capable de produire les plus hauts champs magnétiques sur terre. Il nous permettent de faire des expériences sur la matière pour développer par exemple de nouveau matériau comme le Graphène qui nous permettra d’avoir des écrans pliables ou encore de faire des expériences reproduisant des conditions d’apesanteur.
Avec les entreprises, nous travaillons sur des problèmes très variés comme les systèmes (vêtements, pilule,…) pour le quantified self (mesure de soi), des algorithmes de gestion intelligente de l’énergie à la maison, des méthodes d’accélération de calcul pour la modélisation de certaines composants (aérodynamique, climatisation,…) de voitures et d’avion en vue de les optimiser et/ou de les contrôler ou encore des systèmes de mesure optique pour étudier des matériaux innovants.
Les exemples sont nombreux et vous en trouverez sur le site de
Cemosis
 
Je voudrais terminer par la formation en mathématique. Nous avons plus que jamais besoin de mathématiciens ayant un fort goût pour l’informatique. Le Master Calcul Scientifique et Mathématique de l’Information (CSMI) forme les étudiants à travailler, entre autres, sur les thématiques précédentes. Nos étudiants n’ont pas de difficultés à trouver des stages et un emploi. Ils ont plutôt l’embarras du choix. Le Master peut ne pas suffire et un doctorat en mathématique dans la suite du Master pourra être nécessaire pour aborder les projets de recherche les plus avancés.
Nous vivons une époque passionnante sur le plan scientifique et le mathématicien y joue un rôle clé. Faites des maths !