Jean-Baptiste Wahl – Doctorant Unistra

prudhomm

Lorsque je me suis inscrit en Master CSMI, c’était avant tout dans le but d’obtenir un diplôme professionnalisant, dans la continuité de ma licence de Mathématiques. Durant ces deux années de formation, j’ai découvert le monde de l’analyse numérique et j’ai été surpris par la richesse de cette discipline : on est amené à utiliser régulièrement des notions d’algèbre et d’analyse mais aussi de physique, d’algorithmique et de programmation. C’est un milieu très ouvert où un grand nombre de choses restent à faire. Par ailleurs, les domaines de la simulation, du contrôle et de la réduction de modèle intéressent de plus en plus les industriels.

Moi même, j’ai la chance de travailler depuis 2 ans en collaboration avec le groupe Airbus sur un projet de simulation aerothermique. Ce projet et l’intérêt que je portais à mon travail, m’ont amené tout naturellement à poursuivre mon Master par un doctorat. Cette expérience supplémentaire dans la recherche me conforte aujourd’hui dans mes choix. J’affine mes connaissances, je rencontre des chercheurs brillants et me créé un réseau, j’apprend de nouvelles théories tout en apportant ma propre contribution. C’est une voie que je conseille fortement aux passionnés de mathématiques qui ont envie de mêler applications et travail de recherche théorique.